초록 close

On rencontre fréquemment des descriptions de couleurs dans Madame Bovary. Du début du roman où l'on voit le portrait de Charles Bovary mêlé de diverses couleurs à la fin du roman où l'on voit le cercueil d'Emma couvert d'une grande pièce de velours vert, ce roman paraît mettre un accent sur la couleur. Mais singulièrement, peu d'études ont été effectuées se posant la question sur ce problème des couleurs. Dans notre étude, nous proposons de lire le désir d'Emma dans son parcours accompagné principalement de la couleur verte. Mais nous ne visons pas à demander la signification de cette couleur verte, puisque le sens de la couleur varie selon les siècles, les cultures et aussi selon les auteurs. Ce que nous recherchons dans cette lecture, c'est la signification du système 'désir-vert'. D'après notre lecture, la couleur verte se trouve toujours quand naît le désir d'Emma. Nous appelons cela le système 'désir-vert'Nous tentons de discerner plusieurs aspects de ce 'désir-vert' et de déterminer le mécanisme du désir d'Emma du début du roman à la mort de cette dernière. Et par la compréhension de ce mécanisme, nous aurons l'occasion de voir différemment cette mort. Selon notre point de recherches, la mort d'Emma -plus exactement la vie d'après-mort d'Emma- est une projection plus intense du désir, mais cette fois, ce désir vers une autre vie est projeté par son mari, Charles. La projection du désir tend à devenir de plus en plus intense, en évoluant, comme un morceau de musique exécuté crescendo. Ainsi, la mort d'ici ne doit pas signifier la fin d'Emma, mais le commencement d'une autre vie plus intense. C'est ce que la grande pièce de velours vert sur le cercueil d'Emma nous indique.