초록 close

Dans cet article qui est la première moitié de notre étude comparative, nous avons examiné le dispositif français de soutien à la production cinématographique en nous appuyant sur les statistiques du CNC. Le système d'aide français contribue surtout à l'augmentation du nombre des films, car le soutien automatique et les aides sélectives occupent près de 10% du financement des films français. La taxe sur les services de télévision et le quota de la production des services de télévision occupent près de 50% du financement des films français. Mais le soutien automatique n'est pas facile à introduire dans les autres pays, parce qu'il faudrait changer l'infrastructure de l'industrie cinématographique. La taxe sur les services de télévision et le quota de la production des services de télévision sont quasiment impossibles à introduire dans les autres pays. Il faut donc étudier plus systématiquement le dispositif de soutien sélectif dont l'avance sur recettes est le noyau, croyons-nous.