초록 close

Enseigner la variante sociolinguistique en francais parle : le cas de l'omission de 'ne' KANG Sou-Yeung L'acquisition de la norme sociolinguistique française pose des problèmes considérables aux locuteurs non-natifs. Pour exposer la nécessité de l'enseigner dans la classe, nous nous proposons d'analyser l'omission variable du 'ne' dans la négation en français parlé. Il s'agit de l'alternance entre des phrases négatives avec ou sans particule ne (e.g.. Il ne comprend pas. vs Il (ø) comprend pas.). Pour ce faire, d'abord, nous examinons les études antérieures sur l'omission du 'ne' dans le français parlé des francophones et des apprenants du français langue étrangère. Elles démontrent que les non-natifs font un usage prépondérant de la variante formelle (emploi de 'ne'). Puis, nous présentons les facteurs syntaxique, phonologique, et sociolinguistique qui peuvent affecter l'omission du 'ne' en français. On peut dire en guise de conclusion que, sans instruction explicite sur la variation sociolinguistique, l'instruction formelle dans la classe, même de type communicatif, ne suffit pas pour acquérir une compétence sociolinguistique native, et que la participation aux interactions authentiques avec des locuteurs natifs stimulent l'acquisition de la norme sociolinguistique.


Enseigner la variante sociolinguistique en francais parle : le cas de l'omission de 'ne' KANG Sou-Yeung L'acquisition de la norme sociolinguistique française pose des problèmes considérables aux locuteurs non-natifs. Pour exposer la nécessité de l'enseigner dans la classe, nous nous proposons d'analyser l'omission variable du 'ne' dans la négation en français parlé. Il s'agit de l'alternance entre des phrases négatives avec ou sans particule ne (e.g.. Il ne comprend pas. vs Il (ø) comprend pas.). Pour ce faire, d'abord, nous examinons les études antérieures sur l'omission du 'ne' dans le français parlé des francophones et des apprenants du français langue étrangère. Elles démontrent que les non-natifs font un usage prépondérant de la variante formelle (emploi de 'ne'). Puis, nous présentons les facteurs syntaxique, phonologique, et sociolinguistique qui peuvent affecter l'omission du 'ne' en français. On peut dire en guise de conclusion que, sans instruction explicite sur la variation sociolinguistique, l'instruction formelle dans la classe, même de type communicatif, ne suffit pas pour acquérir une compétence sociolinguistique native, et que la participation aux interactions authentiques avec des locuteurs natifs stimulent l'acquisition de la norme sociolinguistique.